Les sports nouveaux

Les nouveaux sports aux JO 2024

Partagez autour de vous

La date des prochains Jeux Olympiques approche et Paris se tient prête à les accueillir. Chaque année, de nombreuses disciplines sont soutenues par leurs pratiquants et leurs pratiquantes pour intégrer la classe des Jeux Olympiques. 4 nouveaux sports font leur apparition aux JO de 2024, au milieu des sports ancestraux.

Le breaking : le seul vrai nouveau sport aux JO 2024

Le breaking, ou break dance, est né dans les années 70 aux Etats-Unis. Sa première apparition olympique était en 2018, lors des Jeux Olympiques de la jeunesse organisés à Buenos Aires. Ayant réussi son galop d’essai, le breaking vient casser les codes aux JO 2024 avec sa première titularisation au milieu des 28 sports olympiques.

Le breaking connaîtra sa première vraie compétition olympique les 9 et 10 Août 2024 à la Concorde. Deux épreuves auront lieu : la Battle B-girls (catégorie féminine) et la Battle B-boys (catégorie masculine).

C’est donc le breaking qui occupe la place de « vrai » nouveau sport additionnel aux épreuves olympiques, les 3 autres ayant déjà été intégrés au programme olympique des Jeux de Tokyo en 2021.

L’escalade sportive, le surf et le skateboard : 3 « nouvelles » épreuves déjà vues en 2021

Le skateboard, le surf et l’escalade sportive ne sont pas réellement des nouvelles épreuves olympiques, puisqu’elles ont déjà connu des médaillés en 2021 pour leur première apparition. Par contre, elles sont encore dans la catégorie des « sports additionnels », du fait de leur récente intégration.

L’escalade sportive sera divisée en 3 épreuves : le bloc, la vitesse, et la difficulté. L’épreuve de vitesse se distingue des 2 autres et sacrera un champion et une championne olympique. Le bloc et la difficulté sont combinés pour offrir un score globale aux deux épreuves.

Le shortboard, l’épreuve de surf, se tiendra à Tahiti, au spot mythique de Teahupo’o, du 27 au 30 Juillet 2024.

Quant au skateboard, il aura droit à 2 épreuves : le « skateboard street » et le « skateboard park », toutes deux scindées en catégories masculine et féminine.
Le « park » prend place dans un skatepark équipé de bowl, de rampes et de courbes. Le but est de prendre de la vitesse et de la hauteur pour exécuter des figures. 3 passages de 45 secondes permettent de donner un classement des skateboarders.
Le « street » reprend à peu de choses près le décor urbain. Dans ce cadre-là; les notes se basent sur la capacité à enchaîner 5 figures lors de 2 runs de 45 secondes.

Le planning des épreuves sportives des JO de Paris est en ligne !

Ces nouveaux sports aux JO 2024 pourront-ils laisser la place à d’autres disciplines ?

Bien que ces 4 nouveaux sports aux JO de 2024 viennent compléter une liste déjà importante de sports olympiques, la porte est ouverte à d’autres disciplines !

C’est le CIO, le Comité International Olympique, qui valide l’inclusion de nouveaux sports aux JO. Sur présentation des organisateurs, le CIO peut ajouter des « sports additionnels » à la liste des 28 sports olympiques. Cela fait suite à de nouvelles règles éditées dans l’agenda olympique 2020, dans le but de dynamiser l’avenir du mouvement olympique.

Donc, on pourrait très bien voir, dans un futur proche, de nouveaux sports intégrer la liste des sports olympiques ! Le Teqball aux côtés du football. Le Kinball à la suite du volley, et le Roundnet juste après le Beach Volley. Et pourquoi pas le Chessboxing aux côtés de la boxe !

Ou alors, ne faudrait-il pas une nouvelle compétition pour mettre en avant ces sports émergents ? La question est posée.


Partagez autour de vous